Catégories
Danse et art

À voir, à faire et à entendre : Beethoven, Diane Durrett, les Moulthrops et bien plus encore

MUSIQUE

Quatre des joueurs de musique de chambre d’élite d’Atlanta interpréteront un programme entièrement Beethoven le dimanche 17 octobre à l’auditorium Srochi de la synagogue Ahavath Achim à 15 h. Concert commémoratif du Dr Jerome et Betty Berman mettra en vedette le violon solo et le violoniste de l’Orchestre symphonique d’Atlanta David Coucheron, violoncelliste Charae Krueger, et pianistes Julie Coucheron et William Rançon. Le concert est gratuit, mais l’inscription est obligatoire. Une preuve de vaccination ou un test PCR négatif est requis pour y assister.

::

Icônes de bluegrass progressif Restes de saumon se produit à la Variété Playhouse Samedi 16 octobre. Le groupe approche de sa troisième décennie et a contribué à pionnier de la scène des groupes de jam. Les membres fondateurs Drew Emmitt et Vince Herman font toujours partie du groupe, complétés par Andy Thorn au banjo, Greg Garrison à la basse, Alwyn Robinson à la batterie et Erik Deutsch aux claviers. Les billets commencent à 35 $. Une preuve de vaccination est requise.

::

Chanteur de blues/rock vétéran Diane Durrett accueille la deuxième édition Les femmes d’Atlanta dans le blues concert le 15 octobre à 19 h près de la voie ferrée à Stone Mountain Village. L’événement est co-organisé par l’Atlanta Blues Society. Le concert est à l’extérieur, et la distanciation sociale et les masques sont recommandés. Libérer.

::

THÉÂTRE

Compagnie de Shakespeare d’Atlanta est au milieu de ce qu’il appelle le Shakespeare Binge Fest donnant aux gens qui ont raté leur dose du barde lorsque le Théâtre de la taverne Shakespeare a été fermée plus tôt dans la pandémie une chance d’obtenir une dose. Déjà en cours d’exécution sur des nuits différentes sont Les uvres complètes de William Shakespeare (abrégé) et Les deux gentilshommes de Vérone, avec Macbeth rejoindre la rotation le 23 octobre. deux messieurs sera la dernière à fermer, le 28 novembre. Masques obligatoires. Les clients non vaccinés sont encouragés à rester chez eux.

::

A partir de vendredi, le Centre des arts de la marionnette‘ La série familiale continue avec Tout le monde aime les pirates, présenté par Frogtown Mountain Puppeteers de Bar Harbor, Maine. Il raconte l’histoire de deux enfants à la recherche d’un trésor enfoui qui continuent de rencontrer un gang de pirates maladroits qu’ils ne creusent pas. De nouveaux amis océaniques tels que Lobster Boy, Crabby et un singe de mer envahi par la végétation nagent à leur secours. Comprend 15 marionnettes à bouche et à tige fabriquées à la main et un bateau pirate en papier mâché de huit pieds. (2-12 ans) Jusqu’au 24 octobre. Masques obligatoires.

::

Théâtre de la SynchronicitéToni Morrison L’oeil le plus bleu, à Synchronicity Theatre, a été prolongé d’une semaine, jusqu’au 24 octobre. Le drame présente les débuts puissants d’Atlanta de Niara Simone Robinson, une récente diplômée de l’Université de New York, qui apporte une vulnérabilité déchirante à un personnage beaucoup plus jeune que l’actrice, une fille noire de 11 ans aux prises avec le racisme dans une petite ville des années 1940 en Ohio et ses parents dysfonctionnels. ArtsATL le critique Benjamin Carr a qualifié la performance de Robinson de « subtile et remarquable ». Lire l’avis complet ici. Masques et justificatifs de vaccination ou test Covid négatif dans les 72h sont obligatoires.

::

DANSE

Butô et nature : la danse comme méthodologie écologique. Le butô est une forme de danse théâtrale japonaise unique et stylisée. Les artistes portent traditionnellement un maquillage blanc épais et exécutent des mouvements lents et hyper contrôlés. Le Dr Rosemary Candelario de la Texas Woman’s University donnera une conférence sur la manière dont les danseurs butô établissent des liens entre leur travail, l’écologie et les paysages locaux. Gratuit, aucune inscription requise. Lundi, 19h30 Dance Studio, Schwartz Center for Performing Arts sur le campus Emory. Preuve de vaccination ou résultat négatif au test Covid requis.

::

ART+DESIGN

Les navires exquis tournés en bois de Philip Moulthrop et de son fils Matt sont présentés à la Signature Shop & Gallery, dont la fondatrice Blanche Reeves a découvert et défendu le travail du père de Philip, le pionnier Ed Moulthrop. La Galerie continue de représenter la famille sous la direction du propriétaire Carr Cuiston, qui a commencé à y travailler à l’adolescence il y a plus de 60 ans. L’exposition s’ouvre vendredi avec une réception d’artistes de 17h à 19h

::

Silver Living Legacies Extraordinaire : Femmes de mérite (SLLEWD) présente des portraits et des photos de style de vie de l’artiste photographe primée Nafisa Valita Sheriff. L’exposition ouvre vendredi. Réception d’ouverture en personne le samedi de 13 h à 18 h jusqu’en janvier 2022. Auburn Avenue Research Library, dans la grande galerie du rez-de-chaussée. Libérer.

::

Art Kai LinL’exposition collective actuelle Fantastique à Kai Lin Art présente 23 artistes contemporains qui exploitent l’irréel, l’improbable et l’étonnant de diverses manières : un nu timide avec des fleurs pour les cheveux, un grand éléphant assis dans un petit bateau, une œuvre sculpturale abstraite et tridimensionnelle. Les artistes incluent Spencer Herr, Tracy Murrell, Marryam Moma, Todd Anderson, Jeremy Brown, Lela Brunet, Kevin Palme, Greg Noblin, Elliston Roshi, Jason Kofke, Chloe Alexander, Johnny Warren, Cameron Bliss et Lisa Hart. Du jeudi au dimanche de 12h à 18h ou sur rendez-vous. Jusqu’au 12 novembre. Kai Lin Art. Libérer.