Catégories
Danse et art

À voir, à faire et à entendre : Reginald Smith, « Hands Up », Sistagraphy et plus

MUSIQUE

Le baryton de renommée mondiale Reginald Smith Jr. se produira samedi à 20 h dans un récital à Salle Morgan à l’Université d’État de Kennesaw. Smith, un natif d’Atlanta qui a joué avec le Metropolitan Opera et a récemment été présenté dans l’Atlanta Opera’s Pagliacci, est le représentant des États-Unis au prestigieux concours BBC Cardiff Singer of the World de cette année. Il sera accompagné du pianiste Rolando Salazar. Les masques sont encouragés, mais pas obligatoires. Les billets coûtent 20 $.

::

Les Cinéma Silverspot dans la Battery Atlanta présentera des projections de performances de la Opéra métropolitain saison 2021-2022. La série débutera ce samedi avec la version filmée du classique opéra russe Boris Godounov. Les projections auront lieu le samedi à 12h55 (livestream) et à 13h et 18h30 le mercredi (encore les projections). Les masques sont encouragés, mais pas obligatoires. Les billets coûtent 17,42 $. Le 23 octobre, la série présentera Feu tais-toi dans mes os, la première représentation du Met d’un opéra d’un compositeur noir. La saison comprend également Cendrillon en janvier, Turnandot en mai et Hamlet en juin.

::

Chanteur Nancy Gaddy revient au Café au feu rouge Samedi à 20h pour une célébration « Sexy at Sixty » avec des chansons de cabaret, « un peu de schmaltz et beaucoup de schtick ». Gaddy sera rejoint par le directeur musical/pianiste Andrew Fazackerley, de même que Tim Aucoin à la basse et Paul Fallat à la batterie. Une preuve de vaccination sera requise pour entrer. Les billets sont 15 $ à l’avance, 20 $ à la porte.

::

THÉÂTRE

« Hands Up du New Black Fest : 7 dramaturges, 7 testaments » sur le Théâtre des alliances‘s Hertz Stage à partir du 8 octobre a été commandé en 2015 en réponse à la fusillade mortelle de la police sur Michael Brown, un adolescent noir non armé, à Ferguson, Missouri. Inutile d’expliquer pourquoi les thèmes des sept monologues écrits par sept dramaturges noirs n’ont gagné en résonance que depuis. Les pièces expriment une diversité de perspectives, représentant des genres, des orientations sexuelles, des tons de peau et des situations socio-économiques variés. 25 $ à 45 $ (10 $ pour les adolescents). Jusqu’au 31 octobre. La vaccination ou la preuve d’un test négatif récent est requise.

::

Toutes sortes de spectres se déchaînent dans les cinémas partout en octobre, mais peu sont aussi attrayants que ceux qui peuplent le Les horribles effroyables au Centre des arts de la marionnette. Du 13 au 30 octobre, le spectacle de retour célèbre All Hallows’ Eve avec ce que le centre présente comme une « combinaison intelligente d’histoires de fantômes, de musique entraînante, d’esthétique gothique et d’humour sinistre ». Un justificatif de vaccination et des masques sont obligatoires. Les billets coûtent 20 $.

::

Une collaboration prometteuse se lance dans les coulisses de Théâtre du Rêve qui amènera l’une de ses pièces au grand écran, et vous pouvez avoir un siège au premier rang pour la voir à ses débuts. Dimanche à 15h, la troupe de la culture française travaillera le scénario et présentera une lecture publique virtuelle de sa pièce de 2019 Code Noir : Les Aventures du premier Comte de Monte Cristo (Code Noir : Les Aventures du premier Comte de Monte-Cristo), basé sur la vie d’Alex Dumas, un général dans la France révolutionnaire. La société de production d’Atlanta Hush Harbor Lab filmera le drame cet hiver, visant une sortie en mars prochain. Les billets pour la lecture peuvent être réservés ICI. Don suggéré : 5 $ à 25 $.

::

DANSE+FILM

Découvrez un nouveau type de lèche-vitrines. Core Dance REEL Art présente Mouvements est créé spécifiquement pour les vitrines des Core Dance Studios à Decatur. Les artistes mandatés créeront des installations vidéo, une forme d’art contemporain qui combine la technologie vidéo avec l’art de l’installation, en utilisant tous les aspects de l’environnement environnant. Christian Meyer est le premier artiste présenté. Son travail se déroule jusqu’au 14 novembre. Gratuit.

::

ART+DESIGN

Les Réalités alternatives exposition de photographies en plein air par Sistagraphie, un collectif de photographes afro-américains, est en cours d’installation dans l’ancien Atlanta Life Insurance Building au 142 Auburn Avenue. Les photographies à grande échelle font partie de ELEVATE Atlanta et Atlanta Celebrates Photography, deux des meilleurs festivals d’Atlanta qui battent leur plein cette semaine. 8-10 octobre. Libérer.

::

Des découpes en bois peintes par Kristen Ramsey de Smyrne feront partie du Finster Fest de ce week-end.

Quatre artistes d’Atlanta, toutes des femmes, font partie des 55 artistes présentés à Fête des Finsters à Summerville ce week-end : Kristen Ramsey, Mandy Grant, Kristin Replogle et Rachel Campbell. Profitez de la musique américaine sur trois scènes en plein air d’artistes locaux et nationaux tels que Abe perdrix et Chaussettes Laura Mae, beaucoup d’art et d’artisanat, des conférences d’artistes et bien sûr le travail unique d’un artiste folklorique acclamé Howard Finster. Oui, le Fest est OTP, mais c’est une excellente excuse pour un voyage dans les montagnes de la Géorgie du Nord et ça vaut le coup de voir les quatre acres de Finster Jardin paradisiaque. Samedi et dimanche, 10 h à 17 h Adultes 5 $. Enfants de 16 ans et moins gratuit.

::

Katarina Janeckova Walshe, née en Europe de l’Est, vivant maintenant au Texas, présente son exposition solo inaugurale Règle du toucher et du mouvement au Compagnie d’art Alan Avery ce mois-ci. L’artiste est connue pour se plonger dans des sous-cultures telles que le style de vie des cow-boys occidentaux et la musculation et pour son sens de la parodie dans des œuvres qui abordent les rôles des femmes et leurs responsabilités sexospécifiques. Jusqu’au 30 octobre.