Catégories
Danse et art

Accès aux archives de la Royal Academy of Dance

La Royal Academy of Dance (RAD) s'est associée au Victoria and Albert Museum (V&A) de Londres pour co-organiser une exposition gratuite à l'occasion du centenaire de l'emblématique organisation d'éducation à la danse. On Point: Royal Academy of Dance à 100 ans, qui s'ouvre le 2 décembre, racontera comment le RAD a façonné l'avenir de la formation en danse, les visages célèbres qui montrent la voie et comment le RAD continue d'apporter la joie de la danse dans la vie des gens à travers le monde, même dans le face à une pandémie mondiale. Abritant l'une des plus grandes collections de danse d'Europe, c'est la première fois que RAD donne accès à ses archives à cette échelle de son histoire, et la première nouvelle exposition à ouvrir dans les galeries de théâtre et de performance du V&A depuis la réouverture du musée en Août.

Création de costumes «Paquita» pour Margot Fonteyn. Photo gracieuseté de la Royal Academy of Dance.
Conception de costumes «Paquita» pour
Margot Fonteyn.
Photo gracieuseté de RAD.

Sur le point est structuré en trois sections, abritant plus de 60 objets originaux et plus de 80 images d'archives. L’affichage s’appuie sur des éléments et des séquences provenant des archives RAD et V&A, y compris de nombreux objets qui n’ont pas été affichés auparavant. Outre des éléments relatifs aux activités au cœur du travail de RAD, comme la formation des enseignants et les programmes de ballet, l'exposition rapproche également les visiteurs de certains des visages les plus célèbres du ballet. Le RAD a toujours eu une ligne forte avec la profession de la danse et a joué un rôle central dans la carrière de nombreuses personnalités de la danse, de Margot Fonteyn et Rudolf Noureev à Robert Helpmann (Les chaussures rouges, Chitty Chitty Bang Bang) Et John Cranko (Le prince des pagodes), dont certains seront célébrés dans cette exposition.

Parmi les points forts, citons Ballet Exercises for Athletes, une brochure unique avec des illustrations originales de l'illustrateur de Punch Fougasse, célèbre pour ses affiches de la Seconde Guerre mondiale «Careless talk Costs Lives». En 1954, le RAD a été approché par un club d'entraînement pour les sauteurs en hauteur britanniques qui cherchaient des moyens d'augmenter leur altitude. Ils se sont demandé si les exercices de ballet seraient bénéfiques à l'entraînement des athlètes et, à la suite d'un pilote en 1956, une série d'exercices a été créée, basée sur le ballet, mais adaptée aux besoins sportifs.

En outre, Rudolf Noureev Le lac des cygnes le costume sera exposé. Cette tunique, dessinée par Carl Toms en 1963 pour une production de Le lac des cygnes du Royal Ballet, était porté par Noureev alors qu'il était au sommet de sa carrière. La première représentation de Noureev en Grande-Bretagne a eu lieu lors d'un gala de collecte de fonds de la RAD en 1961. Il a été invité à jouer par Dame Margot Fonteyn, la plus ancienne présidente de la RAD, jetant les bases de leur célèbre partenariat. Cela a mis en mouvement l'un des chapitres les plus passionnants de l'histoire de la danse, Fonteyn et Noureev étant toujours considérés comme deux des meilleurs danseurs à avoir jamais honoré la scène.

La collection comprendra également le costume de Dame Darcey Bussell de Prince des pagodes. Après la première de ce ballet de Sir Kenneth MacMillan, Bussell est devenu le principal du Royal Ballet à l'âge de 20 ans seulement. Bussell est président de la RAD depuis 2012 et joue un rôle clé en aidant l'Académie à mener à bien ses travaux.

Arlequin d'Alfred Gilbert sera également présenté. Réalisée par le sculpteur d’Eros à Piccadilly, cette figure d’Arlequin a été offerte par Stanislas Idzikowski au «Production Club» de la RAD. Créé au début des années 30, le Production Club avait pour objectif de faire le lien entre les étudiants de la RAD et la profession de la danse. Il a également monté des performances de chorégraphies originales et est reconnu pour avoir offert aux chorégraphes célèbres Robert Helpmann et John Cranko leurs premières opportunités dans l'industrie.

Margot Fonteyn et Rudolf Noureev lors des répétitions du gala RAD de 1963. Photo gracieuseté de GBL Wilson.
Margot Fonteyn et Rudolf Noureev
lors des répétitions du gala RAD 1963.
Photo gracieuseté de GBL Wilson.

En tant que l'une des principales organisations mondiales d'enseignement et de formation en danse, plus de 250 000 personnes dans le monde passent des examens de ballet avec la RAD chaque année. Soutenue par des membres de 92 pays, l'Académie offre aux personnes de tous âges et capacités la possibilité d'apprendre à danser. En plus d'explorer les moments clés de l'histoire de la danse, cette exposition montrera comment le RAD vise à amener la danse dans la vie des gens du monde entier – du travail des professeurs de RAD qui dispensent une formation en danse à travers le monde, à de nouvelles initiatives telles que Silver Swans® pour les plus de 55 ans et Project B, un programme conçu pour élargir l'accès des garçons à la danse.

Eleanor Fitzpatrick, responsable des archives et des enregistrements chez RAD, a déclaré: «Nous sommes ravis de travailler avec le V&A pendant l'année du centenaire de la Royal Academy of Dance, et en particulier pour aider à rouvrir l'un des musées les plus spéciaux de Londres. En tant que foyer de l'une des plus grandes collections de danse en Europe, il était très important pour nous de trouver un partenaire qui avait les ressources et l'expertise nécessaires pour donner vie à notre histoire de manière significative et inspirante. Le département du théâtre et de la performance V&A est vénéré dans le monde entier et abrite également des objets appartenant auparavant à RAD, ce qui en fait le partenaire idéal. J'espère que les visiteurs de l'exposition repartiront après avoir appris quelque chose de nouveau sur l'histoire de la danse et le rôle important joué par la RAD, et seront peut-être même inspirés à suivre un cours ou à regarder un spectacle eux-mêmes. "

Dame Darcey Bussell DBE, présidente de la RAD, a déclaré: «C'est une année charnière pour la Royal Academy of Dance et un moment charnière de notre histoire, alors que nous planifions un avenir audacieux et passionnant. Nous sommes très heureux qu'en dépit des énormes défis auxquels tout le monde est confronté cette année, nous sommes toujours en mesure de donner vie à cet affichage avec le V&A. Quand je suis devenue présidente de la RAD, j'étais très fière de suivre les traces des danseuses légendaires avant moi, comme Margot Fonteyn et Antoinette Sibley. Voir leurs histoires, et celles de la RAD, présentées à côté des miennes est un honneur. J'espère que cet aperçu de l'histoire de la danse laissera les visiteurs inspirés.

Jane Pritchard, conservatrice de la danse, du théâtre et de la performance au V&A, a déclaré: "Le V&A entretient une relation longue et heureuse avec la Royal Academy of Dance. En 1978, une exposition acclamée a été montée au V&A pour célébrer le centenaire de la naissance d’Adeline Genée, présidente fondatrice de la RAD et grande ballerine. Quelques années plus tard, la RAD a choisi de nous transmettre sa collection de costumes. Cette exposition est une excellente occasion de montrer une sélection de ces costumes ainsi que des dessins pertinents acquis par la suite par les collections de théâtre et de performance. Ensemble, les deux collections peuvent créer une exposition variée célébrant les 100 ans à la fois de la RAD en tant qu'organisation internationale pour encourager la danse pour tous et le développement du ballet en Grande-Bretagne.

En savoir plus sur On Point: Royal Academy of Dance à 100 ans sur www.royalacademyofdance.org/onpoint, ainsi que la préparation de votre visite au V&A, y compris comment réserver des billets d'entrée gratuits et chronométrés sur www.vam.ac.uk/info/plan-your-visit#faqs.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *