Catégories
Danse et art

BalletCollective de Troy Schumacher – Dance Informa Magazine

Le 3 août, cinq danseurs du New York City Ballet (NYCB) et deux de la Martha Graham Dance Company ont entamé un protocole strict de quarantaine et de test avant de se joindre en tant que pod de quarantaine avec l'équipe artistique de BalletCollective dans la vallée de l'Hudson pour créer, développer et jouer. un tout nouveau ballet pour un public socialement éloigné, drive-in et hayon pour lancer la saison 2020 de BalletCollective à Pine Plains, NY, du 10 au 12 septembre (date de pluie du 13 septembre), dans une réserve privée avec des résidences artistiques à Wassaic Project et Dutchess Day École.

L'engagement limité de trois performances comprendra les premières performances publiques d'un nouveau ballet du directeur artistique Troy Schumacher, avec une partition musicale nouvellement commandée par son collaborateur de longue date Ellis Ludwig-Leone (San Fermin) basée sur des poèmes commandés par Carey McHugh. Pour la toute première fois, les danseurs de BalletCollective seront issus à la fois des rangs du NYCB et de la Martha Graham Dance Company, une collaboration rare entre des artistes de deux des organisations de danse les plus respectées au monde, dansant avec des pointes et des baskets. . Les danseurs incluent Devin Alberda, Anthony Huxley, Ashley Laracey, Lorenzo Pagano, Erica Pereira, Davide Riccardo et Leslie Andrea Williams.

Déjà dans le processus conceptuel de réalisation d'une pièce sur la mémoire et la perte centrée sur un «avant et après», les collaborateurs ont été frappés par le «avant et après» historique et réel que la pandémie mondiale et ses conséquences ont présenté. L'œuvre a été composée au plus fort de la pandémie et sera chorégraphiée alors que nous commencerons à réinventer à quoi pourrait ressembler l'avenir de la danse de concert. Le ballet examine les expériences de retour en studio et sur scène des danseurs Schumacher et BalletCollective.

Avec la plupart des organisations artistiques fermées pendant toute la durée de 2020 en raison du COVID-19, BalletCollective fait partie des rares compagnies de danse capables de continuer à créer de nouvelles œuvres substantielles de danse et de musique à partager avec le public. Tout en adhérant à des protocoles de sécurité stricts, y compris une auto-quarantaine obligatoire de deux semaines pour tous les artistes impliqués et une période de création de quatre semaines sans interaction avec le monde extérieur, l'entreprise continuera à créer de l'art face à une pandémie mondiale.

Les membres du public pourront voir la première depuis la sécurité de leur véhicule en tant qu'événement drive-in, ou alors qu'ils seront placés dans des sièges de pelouse socialement distants pré-alloués pour un nombre limité. Pour ceux qui ne peuvent pas y assister, BalletCollective a également commandé un film immersif du ballet et chaque représentation sera retransmise en direct sur la page YouTube de la société.

Fidèle à la longue tradition de l’engagement de BalletCollective dans une collaboration immersive entre ses artistes, le chorégraphe, compositeur, poète et danseurs travailleront en tandem pour créer une nouvelle œuvre centrée sur le rapport des artistes à la mémoire. Avant que la pandémie ne ferme les musées, l'équipe de création a visité le Musée américain d'histoire naturelle, puis a rencontré Scott A. Small MD, directeur du centre de recherche sur la maladie d'Alzheimer de l'Université Columbia, pour une discussion sur les mécanismes de la mémoire et la mémoire de leur visite au musée. Ces expériences, associées aux premiers jours de la pandémie, ont abouti à la création de deux poèmes qui ont inspiré la musique et la danse.

«Au moment où la pandémie a rendu nos vies artistiques antérieures impossibles, nous avons commencé à planifier comment surmonter en toute sécurité les barrières présentées et trouver un moyen de créer de nouvelles œuvres de et en ce moment», explique Schumacher. «Nous sommes tous très excités de recommencer à répéter, que ce soit dans un studio, un gymnase ou un terrain dans la région de Millbrook. Les défis logistiques sont immenses, mais le travail en vaut la peine pour offrir aux artistes la possibilité de travailler à nouveau et au public la possibilité de voir des danses en direct de la plus haute qualité.

Les dates de représentation sont le 10 septembre (18 h 15) et le 12 septembre (14 h 30 et 18 h 15). La durée de fonctionnement approximative est de 30 minutes. Toutes les performances sont gratuites. Les dons sont encouragés sur le site Web de BalletCollective. Les réservations sont obligatoires, car l'espace est très limité. Les réservations peuvent être effectuées sur www.balletcollective.com/2020. Un livestream de chaque performance sera diffusé sur balletcollective.com/live.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *