Catégories
Danse et art

Bienvenue dans le ‘SUJET’ de Campfire – Dance Informa Magazine

Laboratoires Memredux, New York, NY.
9 novembre 2021.

Dans MATIÈRE, produit par Welcome to Campfire, un espace en béton clairsemé entoure une pièce aux parois de verre éclairée par un éclairage fluorescent. Deux « sujets » de test habillés de la même manière entrent et l’un est assis sur la seule chaise en métal au centre. Le son d’une voix apaisante mais autoritaire incite les sujets à effectuer certaines tâches, et ils s’y conforment – pendant un certain temps. Ce qui suit est une exploration de ce qui pourrait arriver lorsque le futur dystopique arrivera et que la médecine progressera à un point où les humains pourront personnaliser leur façon de vivre dans ce monde.

Entrez dans l’esprit d’Ingrid Kapteyn et de Tony Bordonaro (tous deux anciens de Sleep No More), un duo qui crée des installations immersives de danse et de théâtre explorant les profondeurs de l’humanité dans des circonstances inimaginables. Dans cette émission, les sujets ont subi une procédure médicale pour sélectionner les souvenirs qu’ils souhaitaient conserver et les autres ont été éradiqués à jamais. Leur rencontre dans la salle aux parois de verre est la première interaction humaine qu’ils ont chacun depuis la fin du processus.

Obligatoire au début, la qualité du mouvement change pour s’entremêler au fur et à mesure que la pièce progresse. Cela soulève finalement la question de savoir si ces deux sujets avaient une histoire ensemble, s’ils ont choisi de s’en souvenir, ou s’ils avaient toujours été des étrangers. Bien sûr, le public ne trouve jamais la réponse et se retrouve à contempler la nature de nos propres souvenirs sélectifs et la façon dont ils affectent nos vies.

Présenté par Welcome to Campfire, en collaboration avec Lisa Menaker et Chemistry Creative, Memredux Laboratories a vécu dans un espace de 9,2 000 pieds carrés dans le quartier des théâtres de New York et a fonctionné du 23 octobre au 10 novembre.

Visitez www.welcometocampfire.com pour plus d’informations sur cette production et d’autres.

Par Emily Sarkissian de Dance Informa.