Catégories
Danse et art

Blogue # 21USCHAMPS de Melanie – Jour 2

13 janvier 2021

Mercredi était une journée d'entraînement aux championnats américains pour la danse, les femmes et les couples. Les hommes, qui devaient tous arriver mardi, ne prennent la glace que jeudi. Chacune des trois disciplines avait deux pratiques chacune, et j'espérais obtenir mes résultats de test COVID-19 tôt le matin pour pouvoir assister à la première pratique de danse.

J'ai commencé la journée tôt avec une réunion Zoom avec notre architecte (nous construisons une maison à Cleveland), et lorsque nous avons terminé la réunion, je n'avais toujours pas reçu de texte avec mes résultats. J'ai commencé à me préparer pour la journée, puis j'ai décidé de consulter mon portail Web pour le système de santé exécutant les tests ici, et ils étaient là! Avec un résultat de test «non détecté» prêt à s'afficher sur mon téléphone, je me suis dirigé vers l'arène, où ils ont coupé la bande rouge sur mon poignet (indiquant que j'étais en quarantaine et en attente de résultats) et m'ont donné une accréditation.

Je me suis dirigé à l'étage vers la salle à manger au niveau du hall pour les athlètes, les entraîneurs, les médias et les accompagnateurs (pour les athlètes de moins de 18 ans) pour le petit-déjeuner. Le personnel d'Orléans sert de la nourriture dans une gare derrière des feuilles de plexiglas. Le personnel vous demande si vous voulez une assiette ou une boîte (pour emporter la nourriture à manger à l'extérieur ou dans votre chambre), et la salle à manger se trouve plus bas dans le hall. Les médias ont désigné des tables pour que nous ne nous mêlions pas aux entraîneurs et aux athlètes, et les tables ont des panneaux rappelant aux athlètes et aux entraîneurs de ne manger qu'avec des personnes qui sont déjà dans leur micro-bulle. Chaque fois que j'y mange, les gens font attention aux protocoles, mangent seuls ou en petits groupes et évitent de rester trop longtemps sans masque.

Il n’ya pas de salle de presse cette fois, car il n’ya que huit photographes, je crois. Nous avons tous un espace désigné sur les planches (6 pieds de distance) et notre propre table pour l'édition et le traitement des photos. C’est vraiment très différent des événements passés, lorsque les photographes sont souvent côte à côte, se battent pour des prises de courant et débordent de sacs d’équipement. Les tables de travail sont dans l'arène, juste à côté de nos positions photo, ce qui est tellement agréable et pratique! Malheureusement, je n’étais pas préparé à cela et je n’ai pas porté suffisamment de couches. Leçon apprise pour demain!

Il est étrange d’échanger des vagues passagères avec des gens au lieu d’échanger des câlins ou de s’arrêter pour rattraper leur retard, mais c’est encourageant de voir tout le monde prendre au sérieux les protocoles de santé et de sécurité. C’est un plaisir de revoir des collègues que je n’ai pas vus depuis un an, mais il nous manque aussi tout le monde et l’énergie dans la salle de presse, surtout après un très grand événement.

Être à nouveau sur la patinoire avec ma caméra était incroyable! A part un tournage privé sur une patinoire extérieure en décembre, je n'avais pas photographié de patinage depuis un an, depuis l'année dernière à Greensboro. J'avais manqué le froid qui me pénètre dans les os, l'odeur de la patinoire et le son d'une belle courbe profonde coupant dans la glace. J'avais manqué la façon dont ma main se fige en griffe après une heure de tournage et la façon dont tâtonner entre deux caméras se transforme finalement en rythme. C’est un frisson pas comme les autres quand je sais que je cloue un coup; Je n’ai même pas besoin de vérifier l’écran à l’arrière de ma caméra (mais je le fais quand même). Il atterrit mon propre triple Axel. Peut-être, je ne sais pas. Je n’ai jamais décroché un triple Axel.

Les danseurs avaient fière allure sur leurs pratiques et j’attends avec impatience un événement passionnant. Les Madison arboraient chacun une nouvelle robe de danse rythmique (blanc argenté scintillant pour Chock et noir et mesh pour Hubbell), et je me suis amusé à essayer de capturer des gros plans et des détails intéressants avec le long objectif que j'ai loué. C'était étrange de voir certains programmes pour la première fois à ce stade de la saison, mais nous y sommes.

J'ai déjà publié une série de photos de pratique (https://photos.ice-dance.com/2020-21/21USN/Sr/PractWed1/), et je vais travailler sur la prochaine série et m'enregistrer à nouveau ici demain (probablement / peut-être).

– Mélanie