Catégories
Danse et art

Centre chorégraphique Sylvie Guillem Sydney

Sylvie Guillem, la danseuse de ballet la plus célébrée de sa génération, a accepté un nouveau rôle – celui de Patronne internationale du Centre chorégraphique de Sydney (SCC).

Guillem a déclaré: «Je suis très heureux d’être le patron international du Sydney Choreographic Centre et de son groupe de spectacle résident, Sydney Choreographic Ensemble. Le fondateur de SCC, Francesco Ventriglia, et moi avons une histoire merveilleuse qui remonte à de nombreuses années. Nous avons dansé ensemble et j’ai eu une expérience de lui en tant que directeur artistique formidable et motivant. Je crois fermement que les chorégraphes et les danseurs australiens seront entre de bonnes mains.

Francesco Ventriglia a répondu: «Je ne pourrais pas être plus ravi et honoré que Sylvie ait accepté de devenir la marraine internationale du CCN. Je veux que le Centre soit un lieu d’inspiration, et il n’y a personne dans le monde de la danse plus reconnu ou inspirant que Sylvie. Il n’y a jamais eu personne d’autre comme elle.

SCC, qui a ouvert ses portes en avril, a été cofondée par Ventriglia, chorégraphe de renommée internationale, directrice artistique et ancienne danseuse. En tant que directeur artistique de cette nouvelle entreprise, avec le directeur général Neil Christopher, il développera et encadrera la prochaine génération de chorégraphes d’Australie et du monde entier.

Guillem, d’origine française, a pris sa retraite de la scène en 2015, après une extraordinaire carrière internationale de trois décennies. Elle a débuté sa carrière au Ballet de l’Opéra de Paris où, à 19 ans, Rudolf Noureev l’a nommée étoile. Elle était la plus jeune danseuse de l’histoire de la compagnie à atteindre le premier rang. Elle est ensuite devenue artiste principale au Royal Ballet de Londres. Elle est apparue avec les plus grandes compagnies de ballet du monde et s’est également imposée comme une artiste de danse contemporaine exceptionnelle.

«L’Australie a une riche histoire de la danse, et cela ne fera que s’enrichir avec un centre axé sur la création de danse, les chorégraphes et l’éducation d’une nouvelle génération d’artistes», a déclaré Guillem. «Je sais à quel point l’expérimentation, l’innovation et le mentorat sont importants pour les artistes, et l’approche du Sydney Choreographic Centre consistant à« apprendre par la pratique »est essentielle pour l’avenir de la danse. La création de nouvelles œuvres passionnantes repose sur le développement de chorégraphes dotés de fortes voix artistiques individuelles. L’approche stimulante et holistique que Francesco apporte au Sydney Choreographic Center sera parfaite pour découvrir, soutenir et donner de la place à ces nouvelles voix. Dans le cadre de ce processus, Francesco prévoit de donner à ces artistes émergents une compréhension approfondie des techniques chorégraphiques les plus importantes de notre temps et de donner accès aux leaders actuels dans tous les aspects de la création de la danse. Lorsque vous avez l’humilité de reconnaître, d’apprécier et d’apprendre des maîtres du métier, cela donne du recul à toute action et vous donne une base saine pour commencer à tracer votre propre chemin. »

Le groupe de spectacle résident du Centre, Sydney Choreographic Ensemble, a été présenté au public en avril, avec la première mondiale de GRIMM à Riverside Theatres Parramatta. GRIMM a été chorégraphié par Ventriglia avec la conception de costumes par le triple lauréat d’un Oscar James Acheson et a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par le public et la critique.

Pour plus d’informations sur le centre chorégraphique de Sydney, visitez www.sydneychoreographiccentre.com.