Catégories
Danse et art

Festival Solo-Dance-Theatre de Stuttgart – Dance Informa Magazine

Le Festival International Solo-Dance-Theatre de Stuttgart a fêté ses 25 anse anniversaire et, en raison de la pandémie COVID, n’a pas présenté son événement d’anniversaire en direct sur scène, mais plutôt en ligne à l’écran. De nombreux anciens concurrents tels que Samuel Wuersten, Virpi Pahkinen et Erich Payer étaient également présents en ligne en tant que félicitations. La décision a été prise lors de la grande finale de l’événement: huit participants de six pays avaient atteint la finale, et les membres du jury ont annoncé les noms des gagnants, venant des États-Unis, du Brésil, d’Afrique du Sud, d’Espagne, de France et de Slovaquie.

Les prix pour les catégories de danse et chorégraphie valent entre 1.500 et 3.500 EUR. Ils ont été parrainés par la ville de Stuttgart, le ministère de la Science, de la Recherche et de l’Art du Bade-Wurtemberg et la fondation Landesbank Baden-Württemberg. Le Nordharzer Städtebundtheater et le Dance Theatre Heidelberg ont chacun décerné un prix d’assistance – le Nordharzer Städtebundtheater à Arnau Pérez de la Fuente pour «Single» et le Dance Theatre Heidelberg à Jeremy Alberge pour son solo «+10».

Le public a également voté en ligne pour les deux prix du public, chacun doté de 500 euros. Les prix du premier choix du public ont été décernés à Nnamdi Christopher Nwagwu pour «CRUDA» et à Eva Urbanová pour «The Essence».

Les gagnants sont:

Chorégraphie 1er prix:

Arnau Pérez de la Fuente (Espagne) avec «Single»

Déclaration du jury: «Arnau Pérez de la Fuente a créé une chorégraphie raffinée en ‘Single’ avec une utilisation intelligente de la musique, des accessoires, des lumières et des costumes, et favorise ainsi un développement dramaturgique et théâtral dynamique. Le résultat a touché à l’unanimité les membres du jury.

Chorégraphie 2e prix:

Eva Urbanová (Slovaquie) avec «The Essence»

Déclaration du jury: «Eva Urbanová avec ‘The Essence’ a montré un vocabulaire de mouvement abouti combinant poétiquement texte et temps. Sa chorégraphie engagée nous entraîne dans son univers personnel. Les membres du jury sont heureux de reconnaître l’esprit créatif d’Eva Urbanvá. »

Chorégraphie du 3e prix:

Breeanne Saxton (USA) avec «Legaxy xx»

Déclaration du jury: «Breeanne Saxton a présenté dans sa chorégraphie une proposition ambiguë et intrigante touchant les thèmes du genre et des perceptions de la beauté. Grâce à une théâtralité et une imagerie raffinées, sa pièce a réussi à mêler fantaisie et vérité, à la fois puissante et sensible.

1er prix danse:

Clémence Juglet (France) avec «J’ai besoin de…»

Déclaration du jury: «La performance de Clémence Juglet a été exécutée avec précision et intelligence. Clémence a joué intelligemment avec les changements de dynamique avec un sens de l’humour détendu et une musicalité pointue. Sa forte physicalité et sa présence confiante ont rehaussé le vocabulaire original de la chorégraphie.

2e prix danse:

Geovan Conceição (Brésil) avec «FISSURAR»

Déclaration du jury: «La performance personnelle et viscérale de Geovan Conceição a sans aucun doute ému les membres du jury. L’artiste, avec sa physicalité expressive et son ouverture émotionnelle, a livré une performance touchante au-delà de la technique.

3e prix de danse:

Tushrik Fredericks (Afrique du Sud) avec «(territoire) du cœur»

Déclaration du jury: «La performance rituelle de Tushrik Fredericks a montré une utilisation profonde de son énergie intérieure et une grande concentration. La capacité de l’artiste à canaliser les qualités de mouvement mécanique à la fois méditatives et explosives a impressionné le jury.

Pour plus d’informations sur le Festival International Solo-Dance-Theatre de Stuttgart, visitez www.solo-tanz-theater.de.