Catégories
Danse et art

Focus sur la danse solo: point de vue de l'athlète (partie II)

par Anne Calder

Aujourd'hui, nous présentons trois jeunes danseurs sur glace qui ont participé à la finale de danse solo 2019 à Provo, Utah. Deux ont également patiné à la première finale de danse sur glace de l'USFS 2019 avec leurs partenaires. En juin, deux ont formé un nouveau partenariat et concourront ensuite en novice au niveau national.

Anna Sophia O'Brien s'entraîne à la Montclair State Arena à Little Falls, NJ avec Kristin Fraser-Lukanin et Igor Lukanin. Elle représente le North Jersey Figure Skating Club et fait actuellement de la danse sur glace en solo et en partenaire.

O’Brien a commencé à patiner à l’âge de sept ans avec l’apprentissage de base du patinage. Après avoir suivi un cours de danse sur glace en groupe avec son entraîneur, elle aimait tellement patiner avec un partenaire qu'elle a fait équipe avec Steven Wei.

De nombreux étudiants en danse de couple de Fraser-Lukanin participent également à la danse en solo pour améliorer leurs compétences.

«Participer à la danse libre en solo m'a vraiment aidé à grandir car j'étais seul responsable du résultat de chaque performance. Cela m'a aidé à devenir plus fort dans mes schémas et mes performances », a déclaré O'Brien.

«Ma danse libre en solo de l’année dernière m’a mis au défi d’apprendre de nouveaux éléments qui ne sont pas dans ma danse libre avec mon partenaire», a révélé O'Brien. «J'adore le sentiment de pouvoir enfin faire une nouvelle compétence.»

En ajoutant la Solo Dance Series (SDS) à son programme d'entraînement et de compétition en couple, O'Brien a participé à plus de défis au cours de la saison.

«J'adore la danse en solo parce que cela me permet de patiner davantage en tant que danseur sur glace», a déclaré O'Brien. «Il y a certainement plus d'événements pour la danse solo, ce qui me permet d'être plus souvent dans un environnement compétitif. J'adore le patinage, et plus je peux le faire, plus je suis heureux.

O’Brien était très heureux en 2019; elle a passé beaucoup de temps à participer à la danse sur glace en solo et en couple.

Son année éclair a commencé la troisième semaine de janvier 2019 à Detroit, Michigan. Anna Sophia O'Brien et Steven Wei ont fait leurs débuts aux championnats nationaux américains et ont terminé sixième dans la division juvénile.

Deux mois plus tard, en mars et jusqu'en septembre, O'Brien a participé à toute la série de danse solo 2019. Après avoir participé à sept épreuves de la section Est et une à l'extérieur de sa section, elle s'est qualifiée pour la finale SDS 2019 à Provo, Utah.

Une fois la saison de danse solo terminée, O'Brien et Wei sont retournés à la compétition pour partenaires et ont remporté en octobre le défi de danse sur glace sectionnel de la côte du Pacifique de niveau intermédiaire 2020. Le placement les a qualifiés pour la première finale de danse sur glace 2020 qui s'est tenue à Hyannis, Massachusetts en novembre.

En janvier 2020, un an après le début de sa tournée de compétition, le duo a participé au camp de l'équipe nationale de développement de haute performance à Charlotte, en Caroline du Nord, à la suite des championnats américains de 2020.

«C’était une sensation formidable l’année dernière de connaître des succès qui étaient le résultat des heures d’entraînement que j’ai effectuées chaque jour l’année dernière et toutes les années précédentes», a déclaré O'Brien avec enthousiasme.

Malheureusement, Covid-19 a forcé toutes les patinoires du New Jersey à fermer en mars; O’Brien a été hors glace pendant plus de trois mois. Pendant ce temps, elle a suivi quotidiennement des cours de conditionnement physique, d'étirement et une variété de cours de danse.

Pendant ce temps, le 19 mai, le patinage artistique américain a annulé toute la série de danse solo 2020. Lorsque l'arène a rouvert le 7 juillet, le duo a choisi de se concentrer sur la danse en couple, mais ils avaient des restrictions.

«Steven et moi patinons deux heures par jour, cinq jours par semaine sur la même glace», a expliqué O'Brien. "Nous ne pouvons pas pratiquer les ascenseurs et les pirouettes et pratiquement tout parce que nous ne sommes pas autorisés à avoir aucun contact les uns avec les autres."

«Nous travaillons sur des modèles, mais ce n’est pas la même chose, car normalement, nous parcourons les modèles ensemble.»

«C’est tellement différent en ce moment. La danse solo ne se fait qu'environ une heure par semaine en raison du peu de glace.

«Nous commençons à travailler sur les danses pour le coup d'envoi virtuel de la danse solo à l'automne, donc c'est amusant! Je ne peux tout simplement pas attendre que tout revienne à la normale », a déclaré O'Brien.

Avec toute l’incertitude dans le monde du patinage, Anna Sophia O'Brien en a un dans son avenir.

«La danse solo et la danse en couple ont leurs propres qualités, je compte donc continuer à faire les deux.»

Lucas Appel a commencé son parcours de patinage artistique il y a sept ans. Il savait qu’il voulait concourir, mais ses compétences en saut n’étaient pas assez fortes pour le freestyle.

Il a trouvé la Solo Dance Series à l'âge de 13 ans et est tombé amoureux! Il a remporté les épreuves de danse sur tracé juvénile combiné et bronze en septembre lors de sa première finale SDS la même année.

«C'était la première année de la notation IJS en Solo Dance», a déclaré Appel. «J'étais très heureux de voir ce que les juges pensaient de moi sur les feuilles de protocole et ce que je pouvais améliorer au fil du temps.»

Il attribue les conseils qui lui ont été donnés pour avoir remporté les épreuves Novice Combined et Pre Silver Pattern Dance l'année suivante lors de la finale SDS 2019 à Provo, Utah.

En 2019, Appel a également participé à sa première année de danse en couple. Lui et sa partenaire Audrey-Kate Johnson ont remporté l'étain intermédiaire lors de la première finale de danse sur glace à Hyannis, Massachusetts.

«Après la finale de la série de danse solo 2019 en septembre, je savais que pour aller de l'avant en compétition, je voulais consacrer tout mon temps et mon énergie à la danse sur glace en couple», se souvient Appel. «Me concentrer sur la danse en couple à plein temps allait me réaliser mon rêve de devenir danseur sur glace de l'équipe américaine dans les prochaines années.»

«Tout au long de la saison 2019-2020, j'ai fait de la danse en solo et en couple. C'était très fatiguant, mais au final, ça valait le coup de sortir de la saison avec trois médailles nationales.

Appel était également conscient que les compétences qu'il avait acquises en s'entraînant et en participant à la série Solo Dance étaient en fait des tremplins pour devenir un meilleur partenaire.

«Sur la glace, j'ai appris que vous deviez travailler dur par vous-même et travailler sur vos certaines faiblesses pour être un excellent partenaire», a déclaré Appel. «En dehors de la glace, j'ai appris que vous deviez être une personne plus forte physiquement et mentalement pour vous soutenir et soutenir votre partenaire afin de vous mettre à l'aise, vous et elle.

En raison de Covid-19, les patinoires de Floride n'avaient pas de glace disponible du 1er avril au 15 mai. Pendant ce temps, il a fait de l'entraînement cardio et de poids corporel. Depuis son ouverture, il patine avec sa nouvelle partenaire, Anabelle Larson.

«En juin, Anabelle et moi avons fait un essai à la Hertz Ice Arena à Estero, en Floride, avec Marina Zoueva, Johnny Johns, Ilya Tkachenko et Alper Ucar», a-t-il expliqué. «Après les essais, Marina Zoueva a dit que nous étions un bon match l'un pour l'autre.

«Puisque nous sommes tous les deux issus de la danse solo, je crois que cela nous a aidés à devenir plus forts en tant qu'individus pour former une équipe solide», a souligné Appel. «Dès le premier instant, j'ai su que ça pouvait être quelque chose de génial.»

«S'il y a une saison, Anabelle et moi participerons à l'événement de danse pour couples novices, et Anabelle participera à l'événement combiné senior solo la saison prochaine.

Anabelle Larson avait deux ans lorsqu'elle a commencé à patiner à la Palm Beach Florida Skate Zone où ses parents enseignaient le patinage. Actuellement âgée de 14 ans, elle s'entraîne à la fois en solo et en partenaire à la International Skating Academy de Marina Zoueva à Estero, Floride.

Steve Belanger, l’entraîneur de Larson quand elle avait dix ans, lui a suggéré de commencer à participer à la danse. Il pensait qu'elle ferait très bien dans la série Solo Dance même si à l'époque elle faisait des singles.

«La deuxième année de compétition en danse sur glace solo, je me suis qualifié et j'ai remporté la finale nationale de danse solo 2017 dans l'épreuve combinée juvénile», a déclaré Larson. «C'était à la World Arena de Colorado Springs, au Colorado. C'était un réel plaisir pour moi d'avoir l'ancien entraîneur de mon père, Janet Champion, dans les tribunes pour m'encourager. "

Lors de la troisième année du SDS de Larson, elle a remporté l’argent à la finale 2018 du combiné intermédiaire à Hyannis, Massachusetts. Elle a également patiné son dernier patinage de compétition en simple au niveau féminin juvénile.

«Un tournant dans ma carrière de patineur s'est produit en 2019 lorsque ma grand-mère a déménagé de Californie à Estero, en Floride, pour que je puisse aller m'entraîner avec Marina Zoueva, Johnny Johns et leur équipe d'entraîneurs à la Hertz Arena à Estero», a expliqué Larson avec appréciation.

«Je n’ai pas été surpris d’apprendre que le SDS 2020 avait été annulé, mais au début, je me suis senti triste et en colère», a déclaré Larson. «J'avais beaucoup travaillé dans mes danses solos et j'étais prêt à concourir. En même temps, je savais dans mon cœur que c'était la bonne décision pour assurer la sécurité de tout le monde.

En juin 2020, Zoueva a suggéré un essai de partenaire entre Larson et son ami d'enfance et collègue danseur solo, Lucas Appel. Le résultat a été un succès. Les deux étaient définitivement plus forts en raison de leurs antécédents en danse solo.

«C’est formidable d’avoir un partenaire qui a les mêmes objectifs que moi», a déclaré Larson. «Nous voulons tous les deux faire partie de l'équipe américaine et représenter fièrement les États-Unis à l'international.»

«Après l'ouverture de la Hertz Arena et la reprise du patinage, je me suis senti soulagé», a admis Larson. «Lucas et moi nous entraînons actuellement 3 à 4 heures par jour et assistons à des cours de ballet / danse moderne hors glace. Avec l'annulation de la saison SDS 2020, nous nous entraînerons principalement en danse partenaire.

À l'époque, Larson se concentre sur la danse partenaire avec Lucas, mais est excité et envisage de faire partie du coup d'envoi virtuel de la danse solo d'automne récemment annoncé. Elle discute des possibilités de participation avec Zoueva et son équipe.

Larson tient à remercier personnellement le patinage artistique américain pour la mise en œuvre de la série Solo Dance. Sinon, elle dit qu'elle aurait arrêté le patinage il y a trois ans.

Le dernier groupe de danseurs solos sera affiché mardi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *