Catégories
Danse et art

Le Ballet de Stuttgart annonce la première moitié de la saison 2020-2021 | Nouvelles du ballet | Directement de la scène

Elisa Badenes, © Roman Novitzky

La saison du 60e anniversaire commence avec cinq premières mondiales et deux premières de sociétés

Stuttgart, 28 juillet 2020: Tamas Detrich, directeur artistique du Ballet de Stuttgart, a annoncé la première moitié de la saison 2020-21 de l'entreprise.

Le Ballet de Stuttgart a été parmi les rares compagnies dans le monde à continuer de lutter contre la pandémie de Covid-19, rendu possible par la rapidité et le succès avec lesquels l'Allemagne a géré la crise et le financement annuel sécurisé du Théâtre d'État de Stuttgart via l'État de Bade. -Wuerttemberg et la ville de Stuttgart. Les cours (pour trois danseurs à la fois) ont repris fin avril et les répétitions à la mi-mai, permettant à la compagnie de défier toute attente et de présenter une première fin juillet qui a été diffusée par satellite dans une salle de cinéma en plein air à Stuttgart. devant un public de plus de 3 000 spectateurs. Les représentations reprendront à l'automne pour un nombre limité de spectateurs: 330 places de 1 400 places à l'Opéra et 170 places sur 650 au Play House.

Initialement conçu comme un 60e célébration de l'anniversaire du début à la fin – avec des œuvres de tous les grands chorégraphes associés à l'histoire de la compagnie, ainsi que des créations de compagnie par des chorégraphes renommés – la saison 2020/2021 a dû être entièrement reprogrammée. En raison des restrictions imposées aux cours et aux répétitions, qui se déroulent dans le respect de toutes les règles de distanciation sociale et d'hygiène énoncées par les autorités sanitaires locales, le pas de deuxwork n'a pas été possible depuis plus de cinq mois, rendant ainsi certains ballets non dansables. Les restrictions de voyage de la part des autocars invités ont conduit à l'annulation de plans de longue date pour l'entrée de nouvelles œuvres dans le répertoire. Et enfin, en raison des contraintes financières du State Theatre de Stuttgart résultant de la perte de revenus due à des performances annulées (non seulement dans la saison en cours mais aussi de la perte prévue pour la saison à venir), certains projets ne peuvent pas être réalisés.

Et pourtant: toutes ces restrictions ont constitué un défi auquel le Ballet de Stuttgart a relevé avec son esprit inimitable et non diminué. S'appuyant sur des décennies d'expérience dans l'accueil de chorégraphes au sein de la compagnie, Tamas Detrich présentera cet automne deux soirées de répertoire mixte respectant toutes les règles de distanciation en vigueur. Intitulés RESONSE I et RESPONSE II, ils sont la réponse du Ballet de Stuttgart à la situation actuelle. La création de nouvelles œuvres faisant partie intégrante de l'histoire des Ballets de Stuttgart, ces deux soirées sont, ironiquement, tout à fait appropriées pour cette saison anniversaire.

Friedemann Vogel, © Roman Novitzky

Soirée répertoire mixte RÉPONSE I

Quelque chose de vieux, de nouveau, de classique, de bleu

Première le 17 octobre 2020 à l'Opéra

Les trois nouvelles œuvres qui forment le cœur de cette soirée de répertoire mixte ont reçu leur première mondiale à l'Opéra du Théâtre d'État de Stuttgart le 25 juillet.e, 2020 suivi de seulement deux autres représentations le 26. Commandées par Tamas Detrich, les pièces ont été créées de telle manière qu'en studio et sur scène, les danseurs restent distants d'au moins deux mètres à tout moment. Louis Stiens Pétales, mis en musique par Domenico Scarlatti et François Couperin, est une tendre exploration des relations – non seulement entre deux personnes mais aussi entre ces personnes et leur environnement immédiat: quelle part de ce qui se passe «dehors» voulons-nous laisser entrer, reconnaître ou même faire face? Fabio Adorisio Mains vides, mis à Bryce Dessner’expressif et explosif Lachrimae, est une complainte passionnée et furieuse pour cinq danseurs. Chez Roman NovitzkyTout le monde a besoin de quelqu'un, un groupe d'individus tente de lutter contre la solitude, l'incertitude et surtout le manque de contact humain, leurs mouvements collectifs soulignant étrangement leur isolement les uns des autres. Seule œuvre à inclure un pas de deux (rendu possible par le fait que les danseurs de la première et de la seconde distribution vivent dans un même foyer), Novitzky évite néanmoins la sentimentalité pour montrer toutes les ambiguïtés inhérentes à une relation.

Les trois pièces (l’œuvre de Novitzy est basée sur l’interprétation dynamique de Max Richter des Quatre Saisons de Vivaldi) sont jouées en direct par des musiciens de l’orchestre du State Theatre Stuttgart. Les musiciens sont placés à l'arrière de la scène avec un espace suffisant entre chaque joueur car la fosse d'orchestre est toujours interdite.

RÉPONSE Je présenterai ces trois œuvres. En fonction de la situation à Stuttgart et dans le Land de Bade-Wurtemberg à la fin du mois de septembre, Tamas Detrich ajoutera soit des pas de deux, soit des solos du vaste répertoire de la société à la soirée, répondant aux circonstances dans le vrai sens du terme. La première de cette nouvelle soirée RESPONSE I aura lieu le 17 octobree, 2020 à l'Opéra.

Soirée répertoire mixte RESPONSE II

Jeunes Sangs

Première le 30 octobre 2020 dans la Play House

Le 30 octobree, 2020 le Ballet de Stuttgart présentera RESPONSE II dans la Play House. Sous-titrée «Young Bloods», cette soirée présente cinq premières mondiales de jeunes artistes émergents de la compagnie sur lesquels Tamas Detrich a l'œil depuis un certain temps. Vittoria Girelli, Aurora de Mori, Agnes Su, Shaked Heller et Alessandro Giaquinto créeront chacun une pièce courte (la soirée n'aura pas d'entracte) pour un nombre limité de danseurs afin d'assurer la distanciation. En termes de contenu, ils ont une liberté absolue; certains utiliseront sans aucun doute ces pièces pour réfléchir à ce qu'ils ont vécu ces derniers mois. De la crise actuelle est ainsi sortie une chance pour ces jeunes talents de s'exprimer, opportunité à laquelle ils ont tous répondu avec beaucoup d'enthousiasme.

PALLAKSCH: UN HOMMAGE À HÖLDERLIN

Coopération du Ballet de Stuttgart, du Staatsoper Stuttgart, du Schauspiel Stuttgart, des Archives littéraires allemandes Marbach et de la Maison de la littérature Stuttgart

Friedrich Hölderlin – l’un des plus grands et des plus mythiques poètes d’Allemagne – sera célébré à Stuttgart dans le cadre d’une collaboration entre le Ballet de Stuttgart, le Staatsoper de Stuttgart, le Schauspiel Stuttgart, les archives littéraires allemandes Marbach et la Maison de la littérature de Stuttgart. Cette performance d'une nuit seulement le 7 novembree, 2020, s'ouvrira avec une nouvelle chorégraphie du danseur de ballet de Stuttgart Alessandro Giaquinto. Inspirée des lettres et de la poésie de Hölderlin et mise en musique par Luigi Nono et Robert Schumann ainsi que des fragments de textes de Hölderlin, la première mondiale de Giaquinto partagera la scène avec de jeunes auteurs, acteurs et musiciens dans cet hommage au grand 18epoète du siècle.

Le 7 novembre 2020 dans la Play House

Quadruple Bill ANGELS ET DEMONS

Kylián / Petit / Béjart

Première le 27 novembre 2020 à l'Opéra

Initialement prévue pour mai 2020, la première de ANGELS AND DEMONS aura lieu, espérons-le, le 27 novembree, 2020 à l'Opéra. Avec les premières de Jiri Kylian's Petite Mort et Roland Petit Le Jeune Homme et la Mort, la soirée comprend également Kylian Chute des anges et de Maurice Béjart Boléro. Kylian et Béjart ont tous deux fait partie intégrante des 60 ans d’histoire du Ballet de Stuttgart; Le ballet intense de nouvelles de Roland Petits – la première œuvre du chorégraphe français à entrer dans le répertoire – est un merveilleux ajout à la tradition de la compagnie de contes par la danse. Kylián Petite Mort agrandit le répertoire déjà considérable de la compagnie du chorégraphe tchèque de renommée mondiale qui a débuté sa carrière au Ballet de Stuttgart.

John Neumeier La Dame aux camélias

Répertoire au 16 janvier 2021 à l'Opéra

Dans l’espoir que la situation en Allemagne non seulement restera stable mais continuera de s’améliorer, Tamas Detrich prévoit douze représentations de John Neumeier. La Dame aux camélias en janvier 2021. Créé pour le Ballet de Stuttgart en 1978, ce drame déchirant est l’une des œuvres les plus appréciées de la compagnie et est également entré dans le répertoire de nombreuses sociétés renommées dans le monde entier.

Notes de la société

Mikhail Agrest prendra ses fonctions de directeur musical et chef principal du Ballet de Stuttgart en septembre 2020. Il succède à James Tuggle qui a pris sa retraite à la fin de la saison 2019-2020 après 25 ans avec le Ballet de Stuttgart. Mikhail Agrest est né à Saint-Pétersbourg et a étudié le violon à l'Université de l'Indiana à Bloomington avant de retourner dans sa ville natale pour étudier la direction d'orchestre avec Ilya Musin et MarissJansons. En 2001, à l'invitation de Valery Gergiev, il devient chef d'orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, où il dirige non seulement l'opéra et le ballet mais aussi des œuvres symphoniques jusqu'en 2014. Après des performances réussies avec le Mariinsky au Metropolitan Opera House de New York, Agrestembarqué dans une carrière internationale qui l'a mené au Royal Opera House de Covent Garden, à l'Opéra national anglais, au Finnish National Opera, au Semperoper de Dresde, au Teatro Massimo de Palerme, au Teatro San Carlo de Naples, au Lyon L’opéra, l’opéra de Zurich, l’opéra australien et l’opéra écossais. Au cours de la saison 2018-2019, Agrest a été chef invité du Ballet de Stuttgart, dirigeant Roméo et Juliette de John Cranko (Serge Prokofiev), Lady of the Camellias de John Neumeier (Frédéric Chopin) ainsi que la création de la nouvelle production de Mayerling de Kenneth MacMillan (Franz Liszt).

Promotions: Tamas Detrich a promu Diana Ionescu Solist et Matteo Miccini Demi-Solist. Les apprentis Bridget Lee, Natalie Thornley-Hall et Riccardo Ferlito ont été promus au corps de ballet.

Joindre: Mackenzie Brown, diplômée de l'Académie Princesse Grace et lauréate du Prix de Lausanne 2019, rejoindra le corps de ballet à partir de septembre. Les nouveaux apprentis sont Rose Maloney, Edoardo Sartori et Triston Simpson – tous diplômés de l'école John Cranko.

En quittant: La danseuse principale Ami Morita quitte la compagnie – elle rejoindra le Ballet national estonien – en tant que danseuse du corps de ballet Jisoo Park.

Célébration de 10 ans de ballet de Stuttgart YOUNG

Le 60e L'anniversaire de la compagnie contient un deuxième anniversaire: il y a dix ans, le Stuttgart Ballet YOUNG – un programme de sensibilisation complet pour les écoliers et les enseignants, pour les adolescents et les familles – a été lancé. Le programme s'est développé régulièrement et s'est diversifié au cours des dernières années, offrant l'accès à la danse à un large éventail de jeunes.

Le travail avec les écoles comprend une représentation par an de la compagnie à l'Opéra exclusivement pour les écoliers (généralement un ballet d'histoire comme Le Taming de la musaraigne ou Roméo et Juliette), des visites du théâtre comprenant tous les ateliers, des visites de répétitions générales et / ou de cours de compagnie, des séances de questions-réponses avec des chorégraphes, des scénographes et costumiers et des dramaturges, ainsi que des visites préparatoires de la part du personnel des écoles. Des projets intensifs avec des classes adaptées, avec des écoles pour aveugles et en particulier avec des réfugiés apprenant l'allemand et se préparant à entrer dans le système scolaire ordinaire ont également fait partie intégrante du travail avec les écoles.

De plus, le projet d'exploration de mouvement et chorégraphique MOVE IT pour adolescents est réalisé tous les deux ans depuis 2010. Sous la direction de l'ancienne danseuse principale et pédagogue Sonia Santiago, les adolescents créent leurs propres chorégraphies, souvent en utilisant une œuvre actuelle du répertoire comme leur inspiration. Les résultats sont présentés dans des performances grand public au Théâtre de Chambre du Théâtre d'État de Stuttgart.

Les visites familiales avec ateliers sont très populaires dans lesquelles un ancien danseur du ballet de Stuttgart mène des familles avec de jeunes enfants dans une visite du théâtre se terminant dans le studio de ballet où les enfants profitent ensuite d'un atelier de danse.

Pour la saison à venir, de nouveaux projets ont été planifiés, mais sont en suspens en raison de la pandémie et de l'incertitude quant aux règles et règlements qui s'appliqueront dans les écoles à l'automne.

Porsche prolonge son partenariat avec le Ballet de Stuttgart jusqu'en 2023

Une autre bonne nouvelle est l'annonce de l'extension du partenariat entre le Ballet de Stuttgart et Porsche. Le constructeur automobile souabe est le principal sponsor de la société depuis 2012 et vient de renouveler son engagement envers le Ballet de Stuttgart jusqu'en 2023. Depuis 8 ans, Porsche a fait Ballet dans le parc (retransmission en direct de l'opéra dans le parc dans lequel il se trouve) possible, offrant gratuitement à plus de 50 000 personnes des spectacles de ballet de classe mondiale.

INFORMATIONS GÉNÉRALES ET CONTACT

Le programme de la saison et de plus amples informations sont disponibles en ligne sur www.st Stuttgart-ballet.de.

Les billets et les réservations sont disponibles en ligne via www.st Stuttgart-ballet.de ainsi que par téléphone +49 (0) 711.20 20 90. Les pré-commandes écrites peuvent être envoyées par fax au +49 (0) 711.20 20 920 ou par courrier au Staatstheater Stuttgart, Kartenbüro, PF 10 43 45, D-70038 Stuttgart.

Le Ballet de Stuttgart en ligne

www.st Stuttgart-ballet.de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube

Le sponsor principal du Ballet de Stuttgart

Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *