Catégories
Danse et art

New Zealand Dance News – Octobre 2020

Découvrez ce qui se passe ce mois-ci dans l'actualité de la danse néo-zélandaise!

En octobre, La compagnie de danse néo-zélandaise (NZDC) revient avec Matariki pour Tamariki, un travail amical whānau pour célébrer le rituel et le renouveau, pour la saison Pick and Mix d’Auckland Live. Le danseur et chorégraphe néo-zélandais accompli Sean MacDonald (Ngāti Kahungunu, Ngāti Raukawa) donne vie à un groupe d'amis qui parcourent Aotearoa pendant la saison Matariki – une coutume annuelle qui honore les relations en cours entre les lieux et les autres. Avec un début aussi tumultueux pour notre année en cours, rejoignez NZDC pour générer du plaisir et de l'espoir pour l'avenir à travers ce travail de célébration pour les enfants et les «kidaults». Pour les dates / heures et pour réserver, visitez nzdc.org.nz/works/matariki-for-tamariki.

NZDC poursuit également ses offres hebdomadaires de cours virtuels afin que vous puissiez continuer à danser depuis chez vous. La pratique du mouvement virtuel avec Bella Wilson a lieu tous les mardis, de 13 h à 14 h (NZST) via Zoom. Ce cours est ouvert à tous les niveaux et est une fusion de mouvement chaque semaine inspirée de la danse contemporaine, du yoga, du Pilates, de la barre, du ballet et plus encore. Les enregistrements de cours sont également disponibles jusqu'à 48 heures. Inscrivez-vous sur nzdc.org.nz/education/virtual-morning-movement-practice. NZDC propose également des cours virtuels Feisty Feet pour faire bouger la communauté des seniors. Ceux-ci ont lieu les mercredis de 10 à 11 heures (NZST) via Zoom et comprennent un échauffement léger, des activités créatives et des séquences de mouvements joyeux. Inscrivez-vous sur nzdc.org.nz/education/feisty-feet.

Elizabeth Walker enseigne dans des ateliers internationaux de ballet. Photo de Brenden Tamraz.
Elizabeth Walker enseigne à
Ateliers internationaux de ballet.
Photo de Brenden Tamraz.

Ateliers internationaux de ballet (IBW) organise une série d'ateliers en ligne pour les étudiants en danse en Nouvelle-Zélande et en Australie. L'atelier en ligne le plus récent a été donné par l'ancienne danseuse du New York City Ballet et membre du corps professoral de la Ballet Academy East Elizabeth Walker. Ce fut une formidable opportunité pour les étudiants de travailler avec un artiste et un enseignant aussi renommé, et de découvrir le style et la technique Balanchine, dans lesquels Walker est un expert. www.ibwdance.com et suivez IBW sur Instagram et Facebook.

2020 marque le 11e année le Laboratoire chorégraphique de danse du Pacifique sera présenté à Aotearoa en Nouvelle-Zélande. Ce projet annuel est destiné aux artistes émergents de la danse du Pacifique en milieu de carrière à Aotearoa en tant que plate-forme pour explorer et incuber leurs propres idées et se développer en tant que chorégraphes dans un environnement favorable. Le laboratoire chorégraphique favorise la créativité, l'ingéniosité, la prise de risque, la découverte et la collaboration qui ont un impact sur l'avenir de la danse pour les artistes du Pacifique, non seulement à Aotearoa, mais dans le monde entier. Le modèle Pacific Dance NZ (PDNZ) est désormais considéré comme l'un des événements les plus attendus du calendrier de la danse NZ. Grâce à un processus de sélection, les chorégraphes qui réussissent reçoivent une allocation, jumelés à un mentor principal en arts et ont la possibilité de présenter leurs œuvres au secteur de la danse. Au milieu d'une pandémie, PDNZ a reçu une réponse écrasante à son appel à candidatures en juillet. Pour garantir l'intégrité et l'impartialité du processus de sélection, toutes les candidatures ont été envoyées à un panel estimé PDNZ constitué de la communauté composée de Kura Te Ua (Hawaiki TU), Julia Mageau-Gray (Sunameke) et Leki Jackson-Bourke. Le mardi 13 octobre, à la Auckland Art Gallery lors de l'événement Late Night Art de l'Auckland Art Week, la mezzanine vitrée à plusieurs niveaux sera emballée jusqu'aux chevrons et les chorégraphes présenteront leurs propres pièces de danse basées sur la narration pendant 45 minutes. La cohorte 2020 de chorégraphes sélectionnés comprend Ankaramy (Anks) Fepuleai, Lomina-Meteri Araitia et Albert Latailakepa. Pour plus d'informations, visitez www.pacificdance.co.nz/choreolab.

Financé par le ministère de l'Éducation Te Tāhuhu o Te Mātauranga en partenariat avec le ministère de la Culture et du Patrimoine Manatū Taonga à travers le projet Creatives in Schools, Danse avec moi est une collaboration entre le Ballet royal de Nouvelle-Zélande (RNZB) et trois écoles de Wellington. Des élèves de l’école St. Anne, de l’école intermédiaire d’Evans Bay et de l’école secondaire Wellington ont été initiés au ballet et à la danse au moyen d’ateliers, d’activités et de spectacles. Des étudiants d'âges et de capacités variés ont eu l'occasion d'embrasser la joie de la danse et d'accéder à un large éventail d'expériences de danse avec le RNZB. L'objectif était de rendre la danse accessible à tous et de promouvoir la reconnaissance que le bien-être se construit par la participation. L’objectif du programme était de développer les connaissances et les compétences des élèves en matière de collaboration et de pensée créative et d’encourager l’expression, la communication et une appréciation plus profonde de la danse.

RNZB's «La Belle au bois dormant». Photo de Ross Brown.
«La Belle au bois dormant» de RNZB. Photo de Ross Brown.

Des ateliers hebdomadaires ont été offerts dans chaque école, conçus et dirigés par les professeurs de danse du RNZB, développant la compréhension de la danse classique et contemporaine et des techniques chorégraphiques associées. Des séances d’introduction au ballet et d’exploration de la chorégraphie des productions de la RNZB 2020 ont servi de base pour créer une pièce à interpréter à la fin du projet. Comme il fallait s'y attendre, l'exécution du programme a été affectée par le verrouillage du COVID-19 et les restrictions subséquentes. Tandis que les étudiants ont pu visiter les studios RNZB, regarder la compagnie en répétition et visiter le département des costumes, toutes les performances de Vénus se lève ont été annulés. Le calendrier de livraison a été prolongé pour couvrir les ateliers annulés par le verrouillage, et la performance finale très attendue a eu lieu le lundi 31 août, avec un public enthousiaste de collègues danseurs et d'enseignants plutôt que la foule espérée de whānau (famille) et d'amis. . Vous trouverez ici un court métrage présentant la performance finale et les commentaires des créatifs, des enseignants et de certains élèves impliqués.

En regardant vers l'avenir avec joie et optimisme sa saison de Noël toujours populaire, RNZB ouvrira sa nouvelle production, The Ryman Healthcare Season of La belle au bois dormant, le 29 octobre. Cette nouvelle production du ballet classique par excellence a été créée par une équipe créative dirigée par la directrice artistique de RNZB Patricia Barker, aux côtés de la costumière néo-zélandaise Donna Jefferis, du scénographe américain Howard C. Jones, du dramaturge autrichien Michael Auer et du concepteur d'éclairage américain Randall ( Rico) Chiarelli. La tournée nationale de La belle au bois dormant visite Wellington, Invercargill, Dunedin, Christchurch, Palmerston North, Napier, Auckland City et Takapuna. Pour les billets et plus d'informations, visitez rnzb.org.nz/shows/the-sleeping-beauty.

Par Laura Di Orio de Dance Informa.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *