Catégories
Danse et art

Nouvelles de la danse néo-zélandaise – Mai 2021

Découvrez ce qui se passe ce mois-ci dans l’actualité de la danse néo-zélandaise!

Pacific Dance Nouvelle-Zélande est ravi d’annoncer une impressionnante programmation éclectique pour le Pacific Dance Festival 2021 qui se tiendra du 1er au 19 juin, à travers Tamaki Makarau dans différents lieux. Le festival s’ouvrira à l’ASB Waterfront Theatre dans le centre d’Auckland le 1er juin, avec Shel nous par le chorégraphe primé Tupua Tigafua. Māui de Hadleigh Pouesi et Fresh Movement seront également présentés à l’ASB Waterfront avant trois représentations en matinée scolaire du 4 au 5 juin. Māui est une pièce qui utilise la danse, la musique et le théâtre physique pour raconter les histoires du Pacifique et les faire revivre. Cette année, la programmation du festival comprendra également un spectacle de mode et même du jazz du Pacifique. La directrice de Pacific Dance New Zealand, Iosefa Enari, déclare: «Le Pacific Dance Festival 2021 présente un plus grand groupe d’artistes, dont certains ont été rachetés l’année dernière. Non seulement notre festival est plus grand, mais nous sommes ravis d’annoncer nos nouveaux partenariats avec le Auckland War Memorial Museum, le Measina Festival, le Te Tairawhiti Arts Festival, le Aronui Indigenous Arts Festival et le Kia Mau Festival à Wellington. Étendre notre saison traditionnelle des festivals de juin en dehors d’Auckland aux centres régionaux et aux festivals est notre engagement à élargir notre portée, à développer notre public et à donner à nos artistes plus d’opportunités de performances.

Les festivals évoluent dans le but de pouvoir satisfaire et attirer un public diversifié et là où le Pacific Dance Festival a par le passé étendu son offre pour inclure des films et des ateliers de danse produits localement, il présentera cette année une matinée de jazz du Pacifique (6 juin ) au Auckland Performing Arts Centre (TAPAC) par The Collective; et Te Pō (15 juin), une vitrine de danse et de mode par AUĒ et Vivian Hosking-Aue au Auckland War Memorial Museum. Les billets pour le Pacific Dance Festival sont maintenant en vente et sont disponibles au www.pacificdance.co.nz.

Le «Giselle» du Royal New Zealand Ballet.
Le «Giselle» du Royal New Zealand Ballet.

le Ballet royal de Nouvelle-Zélande(RNZB) acclamé par la critique Giselle, qui a fait le tour du monde après sa première saison à guichets fermés, revient en mai et juin. RNZB Giselle est une production intemporelle de l’une des grandes histoires du ballet. L’ancien directeur artistique de RNZB Ethan Stiefel et le célèbre danseur principal, chorégraphe et metteur en scène Johan Kobborg Giselle a fait une première tournée en Nouvelle-Zélande en 2012, devant un public bondé, avant de revenir en 2016 avec un succès égal. Stiefel déclare: «Je suis tellement fier que notre production emblématique, mais vraiment unique, ait à nouveau l’occasion d’engager et de divertir le public à travers la Nouvelle-Zélande.» Patricia Barker, directrice artistique de RNZB, a déclaré: «Nous sommes entrés dans notre coffre de pierres précieuses et de grands ballets bien-aimés, et nous avons hâte d’être à nouveau sur scène avec Giselle. Le public et les danseurs néo-zélandais ont partagé une histoire d’amour de près de 70 ans avec ce ballet, qui continue de nous captiver tous par son élégance et son histoire intemporelle.

En 2021, le public néo-zélandais aura l’occasion de revoir ce chef-d’œuvre, dans six centres du motu – Wellington, Palmerston North, Napier, Auckland, Christchurch et Dunedin. Dirigée par le chef principal Hamish McKeich, la partition lyrique d’Adolphe Adam sera interprétée en direct par l’Orchestra Wellington, le Christchurch Symphony Orchestra et l’Auckland Philharmonia Orchestra, avec une version enregistrée par l’Orchestra Wellington dans tous les autres centres. Giselle sera en tournée du 12 mai au 9 juin. Pour les billets et plus d’informations, visitez rnzb.org.nz/shows/giselle-3.

Huw Pritchard et Charly Hopkins, étudiants de l'École de danse néo-zélandaise.  Photo de Stephen A'Court.
Huw Pritchard et Charly Hopkins, étudiants de la New Zealand School of Dance. Photo de Stephen A’Court.

le École de danse néo-zélandaise (NZSD) se rend en Australie pour des auditions à plein temps. Le NZSD est l’une des principales institutions de formation en danse de l’hémisphère sud. L’école a une réputation internationale et est connue pour produire des danseurs polyvalents et employables. Le programme à temps plein prépare les danseurs à des carrières dans le domaine de la danse. Les étudiants se spécialisent en ballet classique ou en danse contemporaine, mais conservent une base solide dans les deux disciplines. Après avoir été incapable de voyager hors de Nouvelle-Zélande l’année dernière en raison des restrictions COVID, l’école est très heureuse d’annoncer ses dates de tournée d’audition à plein temps en 2021 pour l’entrée à l’école 2022: 2 octobre (Wellington – Te Whaea), 7 octobre (Melbourne – Academy of Performing Arts), 8 octobre (Brisbane – Promenade Dance Studio), 9 octobre (Sydney – National Institute of Dramatic Art) et 3 septembre (audition numérique pour les personnes soumises à des restrictions de voyage). Postulez en juillet sur www.nzschoolofdance.ac.nz. Les candidatures se terminent le 3 septembre.

Compagnie de danse néo-zélandaise.  Photo de Caroline Bindon.
Compagnie de danse néo-zélandaise. Photo de Caroline Bindon.

le Compagnie de danse néo-zélandaise (NZDC) et Auckland War Memorial Museum sont ravis de présenter un premier rendu d’une nouvelle œuvre de Ross McCormack, ArteFact: comment se comporter dans un musée. Avec cette dernière œuvre, McCormack (lauréat des arts néo-zélandais) entre dans un nouveau territoire en explorant les modes de communication et la manière dont l’expression vocale et le dialogue s’intègrent dans les espaces architecturaux et sacrés. Les projections ont lieu le mardi 18 mai à 17h30 et 19h, au Auckland War Memorial Museum.

Le NZDC organise également son école d’hiver annuelle pour les jeunes à Auckland et à Whangarei, du 19 au 23 juillet. Cette semaine intensive comprend un mélange de formation en danse, d’improvisation et de tâches créatives pour permettre aux jeunes déménageurs de libérer leur potentiel créatif et d’explorer la danse d’une toute nouvelle manière. L’intensif est pour les 13 ans et plus. Pour plus d’informations, visitez nzdc.org.nz/education/seasonal-schools.

Par Laura Di Orio de Dance Informa.